Crise du Covid-19 : une situation inédite et un avenir à construire

L’annonce du déconfinement à partir du 11 mai,

n’est pas pour autant l’annonce d’une reprise des activités (professionnelles ou personnelles) comme précédemment. La crise sanitaire va perdurer, engendrant une crise économique inédite.
Il serait prétentieux à qui que ce soit de prédire un avenir et qui plus est, de penser qu’il va falloir agir pour revenir comme avant crise.

Cliquez sur l’image pour acceder à la FAQ de la Cfdt 

La priorité pour la Cfdt est la santé de Tous les Salariés.

La Direction avec les CSE et les CSSCT, a mis en place des dispositifs pour tenter d’assurer la sécurité des salariés (gestes barrières, gels désinfectants, masques, réorganisation du travail, télétravail, activité partielle …).
Nous devons aussi nous préoccuper de la situation économique de l’entreprise et donc du Plan de Continuité d’Activité, afin d’assurer un avenir pour Tous les Salariés de l’entreprise sur le territoire Français. 

Le 22 avril, la Direction a partagé avec les Organisations Syndicales, 

sur la situation sanitaire, économique et les mesures à prendre dans les prochaines semaines.

  • Les mesures sanitaires :
    • Pas de cas Covid-19 parmi les salariés depuis une semaine. Il y a entre 115 et 120 cas dont 26 actifs
    • A partir du lundi 13 avril, port du masques obligatoire (2 par jour) pour les salariés sur sites.
    • 4 lignes de fabrication de masques chirurgicaux chez Schneider dans le monde, pour ses propres besoins, dont une en France à Chasseneuil du Poitou.
  • La situation économique : le business en France est fortement dégradé sur fin mars et en avril
  • Poursuite du télétravail : confirmée par Jean-Pascal Tricoire, mais les règles restent à définir.
  • Recours à l’activité partielle :
  • sur les mois de mai et juin pour faire face aux baisses d’activités, aux ralentissements de projets, aux ruptures fournisseurs et aux impossibilités de déplacements.
  • Les ‘’arrêts Ameli’’ : basculent en activité partielle au 1er  mai (ordonnance du 17 avril).
    • Garde d’enfant : le RH doit faire la démarche d’activité partielle.
    • Personne à risque : c’est le salarié qui fait la démarche sur Améli et qui sera basculé en activité partielle.

Pour construire un monde durable, nous vous invitons à tourner la page

”Il ne faut pas se tromper : le monde fait face à une crise inédite qui appelle des réponses nouvelles. L’erreur serait de tout recommencer comme avant et le business, comme on dit ne devra plus jamais être ‘‘as usual’’. Or rien n’est moins sûr. On va devoir se construire un nouveau modèle de développement qui préserve la vie humaine, les solidarités face aux périls sanitaires et écologiques.” 

”La réflexion collective doit porter sur la nouvelle définition du travail, sa reconnaissance, l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle, sa qualité, et pas sur sa quantité.”

Laurent Berger Secrétaire Général de la Cfdt

Cliquez sur les images pour accéder aux sites ”Le pacte de pouvoir de vivre”. 

Quelle politique industrielle chez Schneider demain ?

Les politiques successives de délocalisation hors d’Europe, afin de produire à moindre coût, ont conduit nos sites industriels Européens à devenir dépendants de fournisseurs Asiatiques. Cette crise, a mis en évidence ces problèmes.

Les représentants Européens des salariés de Schneider ont interpellé tous les membres du Comité Exécutif de l’entreprise pour leur demander de stopper ces mouvements hors d’Europe, pour les mois qui arrivent. Nous ne savons pas comment se fera la reprise économique, et quelles seront les conséquences sur l’entreprise et ses emplois.

La direction a refusé de stopper ces délocalisations pour les projets en cours*, ne tenant compte ni des conséquences économiques, sanitaires et sociales en Europe, ni des conséquences écologiques. Pour se donner bonne conscience, la direction invoque que les émissions de CO2 sont compensées.

Concernant la mise en activité partielle :

Si vous avez de fortes charges de travail, pouvant retarder des délais sur vos projets (projets clients ou projets internes) signalez-le par écrit à votre manager et votre RH. S’ils vous confirment votre mise en activité partielle, ils ne pourront plus vous reprocher ensuite des retards (éventuels) sur vos dossiers.

* délocalisation de production de France, Pologne, et Bulgarie vers l’Asie, pour servir ensuite la Turquie, l’Afrique, la Russie….

Pour la Cfdt : continuer comme si de rien n’était, serait la pire erreur. 
Il faut agir, changer de modèle maintenant et remettre en cause cette mondialisation sauvage.